Univers parapharmacie : découvrez ce que c'est !

08.04 2018
Univers parapharmacie : découvrez ce que c'est !

La proximité entre les termes «parapharmacie» et «pharmacie» crée beaucoup de confusion dans l'appréhension du sens de l'un et de l'autre. S'ils ont en commun d'être des lieux de ventes de produits liés au bien-être, il existe cependant une frontière entre ces deux univers.

L'univers de la parapharmacie se veut à la fois plus ouvert et plus restreint selon la façon dont on veut l'appréhender. Cette ambivalence impose donc un passage en revue des caractéristiques de la parapharmacie.

Pas de médicament en parapharmacie

Si à l'origine, le suffixe d'origine grecque «para» signifie «contraire à», il signifie également «à côté de» dans le vocabulaire médical. Ainsi, la parapharmacie peut être considérée d'une part comme une branche voisine de la pharmacie. Elle peut être aussi comprise comme l'ensemble des produits non médicamenteux ou le lieu où ils sont vendus.

La meilleure façon d'appréhender l'univers de la parapharmacie est de l'associer à un lieu de vente de produits de soins, d'hygiène et de bien-être qui ne nécessitent pas d'ordonnance médicale. Une différence notoire avec la pharmacie qui, elle, est autorisée à vendre aussi bien les produits avec ou sans ordonnance.

De ce fait, il faut en déduire que la plupart des produits vendus en parapharmacie peuvent se vendre en pharmacie alors que l'inverse n'est pas possible. C'est pour cette raison que les produits parapharmaceutiques peuvent aussi être vendus dans les magasins de cosmétique, en grandes surfaces et même dans les supérettes.

La parapharmacie et la loi

C'est l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) qui supervise l'activité des parapharmacies. En sa qualité, l'ANSM supplée donc la demande d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) à laquelle sont soumises les pharmacies. Son rôle consiste à effectuer les contrôles nécessaires lors des opérations de production, de commercialisation et de distributions des produits parapharmaceutiques.

En la matière, vous avez le choix entre créer votre propre enseigne ou rejoindre une enseigne déjà existante. Dans les deux cas, les démarches administratives à effectuer se résument à:

L'immatriculation au Registre de Commerce et des Sociétés

S'il n'est pas indispensable d'avoir un diplôme de pharmacien pour ouvrir une parapharmacie, une certaine qualification est nécessaire à l'exercice de ce métier. À ce propos, s'il n'existe pas à proprement parler de diplôme de parapharmacien, plusieurs spécialités existent:

  • Le préparateur ou la préparatrice en pharmacie
  • L'esthéticienne en pharmacie
  • La conseillère de beauté en parapharmacie,
  • L'esthéticienne en parapharmacie
  • La conseillère de beauté en pharmacie

En vertu de la réglementation des parapharmacies et des espaces de pharmacie dans les grandes surfaces, toute parapharmacie doit employer au moins un parapharmacien présent de façon continue.

L'ouverture une parapharmacie ne suit pas les mêmes conditions du Code de la santé publique à savoir:

  • L'obtention d'un diplôme de pharmacien
  • L'obtention d'une licence délivrée par l'Agence Régionale de la santé
  • L'inscription à l'ordre des pharmaciens.
  • Le choix du statut de votre entreprise
  • La signature d'un contrat de bail commercial ou l'achat d'un fonds de commerce de pharmacie.